TRAVAIL DES ENFANTS DES ECOLES SUR LE 11 NOVEMBRE

8 décembre 2017

Qu’est-ce que ça veut dire une guerre mondiale?

Une guerre mondiale, c’est une guerre qui implique de nombreux pays dans le monde.

 

Est-ce qu’il y a eu une ou plusieurs guerres mondiales ?

Il y a eu deux guerres mondiales : la première, de 1914 à 1918 et la deuxième guerre mondiale de 1939 à 1945.

 

Pourquoi la 1ère guerre mondiale a-t-elle commencé ?

En 1914, l’Autriche-Hongrie voulait un plus grand territoire. L’Allemagne voulait aussi, comme ses voisins, des colonies. Des tensions existent alors en Europe. D’ailleurs, les pays ont créé des alliances. D’un côté le Royaume-Uni, la France et la Russie et de l’autre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie.

Un archiduc austro-hongrois et sa femme sont assassinés par un Bosniaque aidé par des Serbes. L’Autriche-Hongrie s’en sert de prétexte et déclare  la guerre à la Serbie. La Russie défend la Serbie. L’Allemagne se méfie de la Russie et lui  déclare la guerre. La France, alliée de la Russie, prépare ses troupes. L’Allemagne lui déclare alors la guerre le 3 août 1914.

 

Pourquoi était-on obligés de se battre et à quel âge ?

Les hommes, appelés par la suite des Poilus, âgés de 20 à 48 ans (ou plus jeunes s’ils étaient volontaires) étaient obligés de se battre pour défendre leur pays sous peine d’être punis.

Au bout de quelques années de conflit, 30 à 40 000 soldats ont décidé de se révolter pour protester contre cette guerre qui durait et refusaient d’être sacrifiés. 554 mutins ont été condamnés à mort.

Longtemps oubliés et déshonorés, en 1998, le Premier ministre rend leur dignité à ses soldats.

 

D’ailleurs, pourquoi les appelait-on les Poilus ?

On les appelait les Poilus car, sur le front, ils n’avaient ni le temps ni les moyens de se laver et se raser.

 

Comment étaient habillés les soldats français ?

Au début de la guerre, les soldats français avaient une veste bleue, un pantalon rouge et un képi. A partir de  1915, ils changent d’uniforme pour mieux se camoufler et se protéger. Il est maintenant entièrement bleu et les soldats portent un casque.

 

Quelles armes utilisaient-ils ?

Dans les tranchées, les hommes avaient des fusils, des grenades et du gaz mortel, appelé le gaz moutarde.

 

Comment les soldats se protégeaient-ils pendant les combats ?

Les soldats s’abritaient dans les tranchées. C’était de grands fossés profonds et les soldats avaient aussi construit des abris souterrains.

 

Y avait-il des prisonniers et combien ?

Les prisonniers de cette guerre se comptent par millions. Ils étaient emprisonnés par l’ennemi dans des camps et pouvaient servir de monnaie d’échange.

 

Que faisaient les femmes et les enfants pendant la guerre ?

Les femmes faisaient leur travail et celui des hommes partis au front (travailler la terre, garde-champêtre, ouvrières dans les usines d’armement, conductrice de tramway). Il y avait aussi beaucoup d’infirmières.

Les enfants aidaient au travail de la famille, ils allaient encore à l’école lorsque c’était possible.

 

Comment la guerre s’est-elle terminée ?

Début de l’année 1918, Les Etats-Unis déclarent la guerre à l’Allemagne. En attendant l’arrivée des Américains, l’Allemagne lance plusieurs offensives. Les Alliés résistent grâce à l’arrivée d’une nouvelle arme le char d’assaut et l’aide des Américains.

Les Allemands sont obligés de capituler. Le 11 novembre 1918, l’armistice est signé et l’Allemagne devra payer pour tous ces dégâts.

 

Combien de soldats sont morts ?

Il ya 9 millions d’hommes morts dans le monde dont 1 million 400 000 en France et  2 millions en Allemagne.

 

Pourquoi fait-on une cérémonie chaque année ?

Dans chaque village ou ville de France, il y a une cérémonie le jour de l’armistice, pour se souvenir des soldats qui sont morts pour défendre la France.

 

VENTE DE COMPOSTEUR

21 novembre 2017

COMPOSTEURS afficheBon de commande

PROCES VERBAL DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 OCTOBRE 2017

27 octobre 2017

Se sont réunis sous la présidence de M. PACAUD Jean-Pierre, Mme GRIVOT Annie, MM. BESSY-MALPEYRE Damien, Mmes BONICHON Isabelle, GRANGER Michelle, JANNY Véronique, MM. ARGUS Jacques, BRUNET Paul, GABRY Frédéric et GHIGNET Claude.

Excusés : Mmes BERTHET Marie France (a donné pouvoir à Mme JANNY Véronique), BERTHOUD Annie (a donné pouvoir à Mme GRIVOT Annie), PENCZ Marie-Françoise (a donné pouvoir à M. BESSY-MALPEYRE Damien), MM. HUGOT Patrice (a donné pouvoir à M. GABRY Frédéric) et PAPILLON Robert (a donné pouvoir à M. PACAUD Jean Pierre).

Secrétaire de séance : Mme BONICHON Isabelle.

 

 

Approbation du dernier procès-verbal

Le procès-verbal de la réunion du conseil municipal du 4 septembre 2017 est approuvé.

 

Désignation du secrétaire de séance

Isabelle BONICHON est nommée secrétaire de séance.

 

Point sur les travaux en cours et à venir

Voirie rue du Martoret : la réfection des enrobés de la rue du Martoret débutent cette semaine pour une durée d’environ 5 jours.

 

SYDESL : lors d’une réunion en mairie, le SYDESL a remis la liste des travaux programmés sur la commune : extension du réseau au Carruge, enfouissement rue des Métiers d’Antan et rue de l’Iserable, déplacement d’un projecteur éclairant l’église, nouveau positionnement des postes aux Picards et aux Teppes Soldats pour mieux répartir la distribution.

 

ONF : après un blocage administratif, les travaux pour la desserte forestière vont enfin pouvoir redémarrer.

 

Schéma directeur d’assainissement : la société Réalités Environnement a présenté un état des lieux des réseaux communaux et une liste de travaux à envisager. Une étude chiffrée a été remise pour l’assainissement collectif des hameaux de St Pierre et du Carruge. Des propositions techniques et financières ont été faites pour l’augmentation de la capacité d’épuration ; c’est la filière combinée lit bactérien et filtre vertical planté de roseaux qui semble la mieux adaptée pour notre commune. Lors de la prochaine réunion, une approche budgétaire approfondie sera remise.

 

Numérotation des habitations : la commission communale et le service de La Poste chargé de la numérotation des habitations ont remis des plans pour vérification. Une réunion aura lieu le 17 novembre pour apporter toutes les modifications nécessaires.

 

Réfection salle polyvalente : des devis ont été demandés pour la réalisation des diagnostics amiante et plomb.

 

Propriété Jamet : la commune attend l’accord de la famille pour signer le compromis de vente.

 

Syndicat de cylindrage : un accord est donné au syndicat de cylindrage pour réaliser des curages de fossés et des travaux de terrassement pour des places de stationnement rue des métiers d’Antan.

Après un rendez-vous avec le sous-préfet, une assemblée générale extraordinaire a été convoquée pour dissoudre ce syndicat qui n’est pas en conformité avec la réglementation.

 

Ouverture des plis pour les chemins piétonniers

7 entreprises ont répondues à l’appel d’offre pour des travaux de cheminement piéton. Comme la réglementation l’autorise, une négociation s’est engagée avec les 4 entreprises les mieux placées.

Le conseil municipal accepte de valider la tranche ferme qui est le chemin piéton le long de la RD15 mais avec des modifications quant au choix des rétrécissements de chaussée pour ralentir la vitesse.

La tranche optionnelle 1 rue des Lavandières est également validée, après une vérification de la qualité des réseaux d’eau pluviale et le remplacement des buses défectueuses.

La tranche optionnelle 2 pour des bordures rue des Lavandières, le long du terrain communal, est également acceptée.

En fonction de ces derniers ajustements, l’entreprise la moins disante est retenue. Les travaux débuteront mi-novembre

75 675 euros de subventions ont été obtenues pour réaliser ces travaux (Etat, MBA, Département et amendes de police).

 

Evolution des rythmes scolaires à la rentrée 2018/2019

Le conseil municipal est d’accord pour supprimer les activités périscolaires et revenir à la semaine de 4 jours d’école.

 

SIGALE

Les statuts du SIGALE doivent être modifiés pour permettre une participation avec une part fixe et une part variable à partir du 01/09/2018.

 

Prise en charge des transports scolaires méridiens

Mâconnais Beaujolais Agglomération a décidé de supprimer la prise en charge des transports scolaires méridiens. Une réunion est prévue avec le président de MBA le 26 octobre.

 

Le maire demande l’ajout d’un point à l’ordre du jour concernant la participation à la protection sociale des agents. Le conseil municipal accepte.

 

Participation à la protection sociale des agents

Le conseil municipal décide de maintenir la participation financière aux agents pour le risque prévoyance, incapacité de travail et invalidité qui est de 5 euros mensuel. Il donne son accord au Centre de gestion pour traiter avec la société qui présente les meilleures garanties.

 

Rapports de la CLECT

Le conseil municipal approuve le rapport n° 1 de la CLECT relatif aux compétences transférées au 1er janvier 2017 à la communauté MBA (ZAE, tourisme et aires d’accueil des gens du voyage).

Le conseil municipal approuve le rapport n° 2 de la CLECT relatif au transfert de la compétence petite enfance à compter de 1er septembre 2017.

 

Modification statutaire de MBA

Le conseil municipal accepte de modifier les statuts de MBA afin d’ajouter au sein de ses compétences obligatoires, la compétence gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) à compter du 1er janvier 2018.

 

Modalité de transfert des terrains restant à commercialiser au sein des ZAE

Le conseil municipal accepte le transfert en pleine propriété des terrains restants à commercialiser au sein des ZAE à MBA.

 

RPQS 2016 assainissement collectif et non collectif

Après présentation, le conseil municipal approuve les RPQS 2016 de l’assainissement collectif et non collectif.

 

Décisions prises par le maire dans le cadre de sa délégation

Le conseil prend acte des décisions prises par le maire dans le cadre de sa délégation.

 

CCAS

Le repas du CCAS réunissant les personnes de 72 ans et plus, aura lieu le samedi 25 novembre.

 

SIVOS

La cantinière en arrêt maladie a été remplacée pendant 2 semaines.

Un recrutement est en cours pour un remplacement de congé maternité.

 

Divers

-          La cérémonie du 11 novembre aura lieu au monument aux morts à 11h00.

-          La cérémonie des vœux aura lieu le samedi 6 janvier 2018 à 18h30 à la salle polyvalente.

-          La dédite du logement T3 duplex place de la Mairie a été donnée, il est proposé à la location pour 350 euros.

-          La prochaine Saint Vincent cantonale sera organisée à Péronne en février 2018. Le bureau a été nommé.

-          Péronne embellissement occupe la cave voutée place de la mairie, pour préparer et peindre les décorations de Noël. Tous les bénévoles sont les bienvenus.

-          L’agence de l’eau a accordé une aide à la performance épuratoire de 4 256,26 € et une aide à la gestion durable des services d’assainissement de 1 000 €.

-          Un arbre de la laïcité sera planté à l’école de Péronne le 8 décembre.

-          Les prochaines réunions du Conseil sont fixées au lundi 4 décembre 2017 à 19h15, au lundi 29 janvier à 19h15 et au lundi 26 mars à 19h15.

COLLECTE DES ORDURES MENAGERES

25 octobre 2017

En raison du mercredi 1er novembre férié,

la collecte des ordures ménagères est reportée

au jeudi 2 novembre à partir de 5h30.