Que se passe-t-il aux Brosses ?

21 février 2011

 

Le paysage s’est fortement éclairci au lieu-dit les Brosses, le long de la RD 15, avec l’abattage récent de nombreux arbres, permettant de découvrir le terrain magnifique de l’ex-propriété Cautain.

Ce déboisement constitue la première étape de travaux importants sur cette propriété de 4 hectares qui appartient à MâconHabitat. Le premier bailleur du Mâconnais prévoit en effet la construction prochaine de 10 logements locatifs accessibles, sous forme de maisons individuelles jumelées, du T3 au T4, qui développeront l’offre locative de la commune avec des logements modernes et économes en énergie.

Ce vaste terrain accueillera également le projet de micro crèche porté par la CAMVAL, dans l’enceinte de la maison d’habitation réhabilitée. Le site pourrait enfin accueillir un pôle dédié aux personnes âgées  si les conditions sont réunies.

La Feuillette reviendra sur ce projet au fil de son développement.

Jean-Christophe Malpeyre

Agenda 1er semestre 2011

21 février 2011

 

RENDEZ-VOUS

19 mars : Spectacle clown Nono.

20 et 27 mars : Élections cantonales.

7 mai : Vente de plantes du Sou des écoles.

8 mai : Cérémonie au Monument aux Morts.
Spectacle choral à l’église.

28 mai : Rallye des vins.
Concert «Arpège» à l’église.

21 mai : Sortie accompagnée VTT

19 juin : La Panoramique

Environnement : Péronne étoilé

21 février 2011

 

Depuis 2009, l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne (ANPCEN) organise chaque année le concours des Villes et Villages Etoilés ; ce concours est gratuit et ouvert à toutes les communes de France. Il a pour objectif de promouvoir auprès des collectivités locales et des citoyens la qualité de l’environnement nocturne, tant pour les humains que pour la biodiversité, d’inciter aux économies d’énergie, à la diminution des émissions de gaz à effet de serre liées à l’éclairage public et à la baisse des coûts publics inutiles.

Ainsi, Péronne, en obtenant sa première étoile dès sa première participation, fait partie des 64 communes françaises labellisées cette année. L’attribution du label « Village étoilé » s’effectue à partir de critères portant sur les installations et l’organisation de l’éclairage public, l’aménagement des sources lumineuses dans l’espace et leur temps de fonctionnement.  Péronne et seulement 2 autres communes en Saône-et-Loire (Chasselas, 1 étoile, Lux, 3 étoiles) recevront donc un diplôme et pourront valoriser leurs étoiles sur des panneaux standardisés à implanter aux entrées d’agglomération.

Mais Péronne ne se contentera pas de cette première distinction. En effet, la signature de la charte ANPCEN et un plan pluriannuel de remplacement des luminaires trop énergivores permettront d’optimiser les émissions de lumière et de réduire encore leur impact sur l’environnement et la consommation énergétique. Par exemple, 39 luminaires équipés d’ampoules au mercure,  interdites en 2015, seront modifiés par des ampoules à haut rendement de type Sodium Haute Pression 70 watts, incrustées dans des projecteurs dirigés vers le sol, parallèles à l’horizon (en accord avec le SYDESL).

Ces résolutions visent une meilleure maîtrise de notre éclairage extérieur, dont le résultat doit être de consommer moins tout en éclairant mieux.

Carpe noctem !

Laurent Godon

La rénovation du cœur du bourg

21 février 2011

 

Une trentaine de Péronnais ont répondu présent à l’invitation du Conseil municipal pour découvrir les premières esquisses du projet de rénovation des espaces publics du centre bourg, le 14 janvier à la Salle polyvalente. Trop peu de monde hélas pour Paul Brunet qui, dans son introduction, avait rappelé que la légitimité d’un projet ne tient pas seulement à ceux qui en décident, mais aussi à ceux qui ont contribué à son élaboration.

Présenté par les maîtres d’œuvre du dossier, Françoise Gouttebarge et Piotr Jeziorowski, le projet consiste à repenser l’agencement, l’organisation et l’esthétique des deux places du bourg : la place de la Mairie et la place de l’Eglise, tout en améliorant la qualité de la Rue de l’Eglise, trait d’union entre ces deux espaces publics centraux. 

Il est recherché le meilleur compromis entre les impératifs de sécurité (par une limitation des vitesses constatées, la sécurisation des circulations douces…), de fonctionnalité (par l’évolution de l’accès à la Mairie, l’identification des « poches » de stationnement, le déplacement du Monument aux Morts en façade de la Mairie…) et bien sûr l’esthétique, par une végétalisation plus présente, la suppression des murs cachant la vue sur le bâtiment public, la recherche de matériaux plus nobles et cohérents pour mieux mettre en valeur les espaces.

Le débat, nourri et constructif, a permis d’identifier et d’enrichir le projet des remarques des habitants, qui ont surtout porté sur les stationnements, les réseaux et quelques points d’aménagement.

Cet avant-projet, dont la réalisation est estimée à 250 000 € hors taxes, vient d’être transmis au Conseil Régional qui apportera une aide de 48 000 € dans le cadre de l’opération «Cœur de Village +». D’autres financements seront sollicités.

En attendant la réalisation des travaux, prévue de 2012 à 2014, le projet conti-nuera à s’affiner et s’enrichir, autant que possible, des suggestions d’amélioration des habitants.

Jean-Christophe Malpeyre